La différence entre le CBD et le CBG ne se limite pas à une seule lettre. En fait, le Cannabigerol (CBG) interagit de manière totalement différente avec le système cannabinoïde de notre corps que le Cannabidiol (CBD) (provenant de la même plante de chanvre) ne le fait. Mais comment cela fonctionne exactement, et quels effets pouvez-vous attendre de l'huile de CBG ? Découvrez ce que la recherche scientifique a découvert à ce sujet jusqu'à présent :

Qu'est-ce que le Cannabigerol (CBG) issu de l'huile de CBG ?

Tout comme le Cannabidiol (CBD), le Cannabigerol (CBG) est un cannabinoïde non psychoactif issu du chanvre. Un point très important qu’il faut bien noter. Il faut également considérer que le CBG est le précurseur de deux des cannabinoïdes les plus répandus dans les plantes de chanvre et de cannabis. Cela signifie que le CBD et le tétrahydrocannabinol (THC) ont tous deux été des molécules de CBG à un moment donné, avant d'être finalement convertis en un autre cannabinoïde dans la plante. Comme nous l'avons expliqué dans notre précédent blog : "Qu'est-ce que l'huile de CBG ? Découvrez la différence entre le CBD et le CBG".

Cela signifie également que le Cannabigerol existe généralement en concentrations plus élevées dans les plantes de chanvre récoltées tôt. La plus grande partie est déjà convertie en CBD ou THC dans les plantes prêtes à être récoltées. C'est pourquoi vous ne trouverez que de petites quantités de cette substance dans la majorité des produits au CBD disponibles, pour soutenir l'effet d'entourage. Cependant, l'huile de CBG peut avoir un impact positif sur notre bien-être, tout comme l'huile de CBD. Bien que le Cannabigerol le fasse différemment de l'huile de CBD...

L'effet du CBG sur le SEC

Le CBD est connu pour inhiber la dégradation de nos "molécules du bonheur", comme l'anandamide et le 2-AG. Ces cannabinoïdes sont des substances de signalisation (neurotransmetteurs) qui appartiennent à notre système endocannabinoïde (SEC). L'efficacité du CBD dans l'organisme est prouvée par un nombre croissant de recherches. En effet, le CBD est capable d'apporter un meilleur équilibre à votre état hormonal, donnant ainsi à votre corps la possibilité de mieux se régénérer. C'est également la raison principale des effets bénéfiques du CBD, par exemple. Bien que le CBG semble avoir une autre interaction avec notre système endocannabinoïde.

Les effets relaxants du CBG

En effet, alors que le CBD se concentre sur le retardement de la dégradation du 2-AG et de l'anandamide, l'huile de CBG inhibe en revanche la dégradation du GABA. Il s'agit d'un acide aminé que nous produisons également de manière naturelle, et qui est principalement responsable de l'apprivoisement de certains stimuli dans le cerveau. Ainsi, le GABA aide à réguler la mobilité, la vue et un certain nombre de réactions émotionnelles, comme l'anxiété et le stress.

Cette relaxation induite par le CBG et le GABA est principalement physique, au début. En effet, elle contribue à réduire la tension musculaire et, de manière générale, à réduire l'activité nerveuse extrême, ce qui peut donner une sensation de repos et de détente dans le corps.

Bien que, selon les recherches, le CBG puisse également aider à réguler la réaction de combat ou de fuite, que le corps humain active naturellement dans les situations de stress. Cependant, dans certains cas, le corps active ce stress inutilement, ce qui peut entraîner un stress chronique et des troubles anxieux. Heureusement, le Cannabigerol est capable de moduler le récepteur α2-adrénergique, réduisant ainsi la libération du neurotransmetteur stimulant, la norépinéphrine ou la noradrénaline, qui est à l'origine du stress. En d'autres termes, l'huile de CBG pourrait calmer le corps et l'esprit par son effet unique sur les récepteurs du SEC.

Les effets de l'huile de CBG dans le corps

En outre, la science étudie quelques autres propriétés du Cannabigerol. Par exemple, certaines études affirment que le cannabinoïde pourrait avoir des propriétés antidouleur. Cela pourrait avoir un rapport avec les résultats de relaxation musculaire et nerveuse de l'interaction du CBG avec les récepteurs expliqués ci-dessus. Mais les propriétés anti-inflammatoires de la substance pourraient également jouer un rôle. En effet, d'autres recherches montrent que le CBG a un fort pouvoir anti-inflammatoire, ce qui pourrait également prévenir le stress oxydatif. Cela est également prouvé dans une autre étude, qui portait principalement sur les éventuelles propriétés anti-inflammatoires du CBG dans le système digestif. Cela montre les effets prometteurs de la lutte contre la maladie de Crohn dans les intestins.

De plus, le CBG semble avoir des propriétés neuroprotectrices. Offrant des possibilités prometteuses pour retarder l'apparition et le développement de la maladie de Huntington, par exemple. Bien qu'il faille noter qu'il s'agit de résultats préliminaires basés sur des souris. Il n'est donc absolument pas garanti que l'huile de CBG puisse aider contre la maladie de Huntington. Mais cela ne fera certainement pas de mal !

Autres résultats possibles du CBG

Et si vous pensiez que les effets positifs possibles du CBG s'arrêtaient là, vous allez vous régaler. Parce que le Cannabigerol peut aussi être très utile SUR le corps, au lieu de travailler seulement dans le corps. Par exemple, des recherches montrent que le CBG pourrait aider à ralentir la prolifération excessive de cellules dans la peau. Cela signifie que le Cannabigerol pourrait être utile dans le traitement du psoriasis et de l'eczéma ; et pourrait aider à ralentir le vieillissement de la peau.

De plus, des études ont montré que le CBG pourrait aider à traiter certains types de cancer. L'utilisation du CBG s'est avéré particulièrement utile pour ralentir le développement du cancer de la peau et du cancer côlon ; dans un certain nombre d'expériences de laboratoire. Le CBG n'est donc pas encore testé sur l'homme et il n'y a absolument aucune garantie que cela puisse guérir un type de cancer, quel qu'il soit pour le moment.

Enfin, nous avons trouvé que les propriétés antibactériennes du CBG étaient remarquables. En effet, d'après les recherches scientifiques, le Cannabigerol fonctionne extrêmement bien contre les mauvaises bactéries. Si bien qu'il pourrait même aider à traiter les redoutées et "intraitables" bactéries MRSA, si l'on en croit le document de recherche.

Comme la plupart des recherches concernant les ingrédients actifs du chanvre, les études citées plus haut sont principalement réalisées "in vitro" dans des boîtes de Pétri. Ou, au mieux, des expériences sur des rats et des souris vivants. Les informations ci-dessus ne peuvent donc pas être utilisées comme un avis médical et ne sont pas destinées à le remplacer. Elles montrent la nécessité de poursuivre les recherches sur l'homme, afin que cette substance issue du chanvre soit reconnue comme il se doit.

De quels effets du CBG pourriez-vous bénéficier?