Si les propriétés anti-inflammatoires de l'huile de CBD ne sont pas nouvelles et ont été prouvées par diverses études, il n'en reste pas moins que le CBD offre une huile de qualité. On ne sait pas encore si et comment l'huile de CBD peut aider à traiter le nouveau coronavirus ou à réduire les symptômes du COVID-19. Cependant aujourd'hui, des recherches récentes ont prouvé que le cannabidiol (CBD) et même la vitamine D3 pouvaient protéger les poumons des patients infectés par le COVID-19.

Le CBD traite-t-il le COVID-19 ?

Le nouveau coronavirus ne met pas toujours la vie en danger, car les symptômes légers ressemblent à ceux de la grippe. Cependant, dans certains cas, les symptômes deviennent beaucoup plus graves et peuvent évoluer vers une affection appelée syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA). Lorsque cela se produit, le système immunitaire réagit de manière excessive et libère un trop-plein de substances inflammatoires appelées cytokines. Il en résulte une "tempête de cytokines" dans les poumons, qui provoque des problèmes respiratoires et de graves lésions pulmonaires.

Au début de la pandémie, les chercheurs avaient déjà découvert que le THC, un cannabinoïde, pouvait aider à prévenir ces tempêtes de cytokines. Une étude a même révélé un taux de survie de 100 % chez les souris atteintes du SDRA, lorsqu'elles étaient traitées avec ce cannabinoïde. Mais récemment, une autre étude a rapporté que le CBD pourrait également être utile pour diminuer la production de cytokines dans les poumons des souris, porteuses d'un virus similaire au COVID-19.

Il s'agit évidemment là, de grandes découvertes montrant le potentiel des compléments de cannabinoïdes dans la lutte contre les coronavirus. Bien que jusqu'en Octobre 2020, les chercheurs n'avaient pas encore découvert comment les cannabinoïdes inhibent la libération de cytokines dans le SDRA. Heureusement, nous connaissons maintenant la clé de l'efficacité de l'huile de CBD dans la diminution des tempêtes de cytokines et le traitement du SDRA : l'Apeline.

Apeline - la clé de l'efficacité de l'huile de CBD.

L'apeline est un peptide libéré en réponse à des changements extrêmes de l'inflammation ou de la pression sanguine ; elle est produite dans les poumons, le cœur, le cerveau, les tissus adipeux et le sang. Par exemple, les niveaux d'apeline peuvent augmenter dans les cellules environnantes d'une infection pulmonaire ; dans le but de prévenir une tempête de cytokines et d'assurer le fonctionnement normal des cellules pulmonaires. Par conséquent, cela aide à prévenir le développement du SDRA et à amorcer un rétablissement rapide du syndrome de détresse respiratoire aiguë.

Lors de la dernière étude sur ce sujet, les chercheurs ont infecté des souris avec un virus similaire au COVID. Ils ont ensuite mesuré le taux d'apeline dans les poumons de ces animaux. Et alors que l'on pourrait s'attendre à ce que les niveaux d'apeline augmentent (voire s'envolent) en réponse à l'infection, le contraire semblait se produire. La concentration d'apeline est littéralement tombée à un niveau proche de zéro !

L'huile de CBD contre le COVID-19.

En conclusion, on pourrait dire que le virus Sars-CoV-2 arrête ou inhibe la production d'apeline dans les poumons. Ce qui explique pourquoi le virus est si dangereux en cas de symptômes graves. Bien que cela signifie également que la restauration de la production d'apeline pourrait aider à traiter les symptômes sévères des coronavirus, tels que le SDRA.

En testant cette théorie, les chercheurs ont découvert que le traitement des souris infectées par le CBD aidait en fait à restaurer les niveaux d'apeline. En conséquence, les symptômes du SDRA ont été réduits et les réponses immunitaires normalisées grâce au cannabinoïde. De plus, le flux d'oxygène et les dommages tissulaires dans les poumons ont été restaurés. En revanche, le groupe de contrôle - non traité avec des cannabinoïdes - n'a constaté aucune amélioration de leur état.

Cette recherche suggère que le pouvoir du CBD de réduire la libération de cytokines - et de réduire l'inflammation dans les poumons - provient de son influence sur la production d'apeline dans l'organisme. Celle-ci, comme nous l'avons découvert, est en quelque sorte inhibée par le COVID-19 ; mais heureusement, elle semble être rétablie après un traitement aux cannabinoïdes. Reste à prouver l'efficacité de l'huile de CBD dans le traitement et/ou la prévention des infections graves au coronavirus.

L'huile de CBD avec la vitamine D3 pour la victoire !

Cependant, l'huile de CBD n'est pas la seule substance étudiée pour ses propriétés anti COVID. Il faut donc considérer qu'un nombre croissant de scientifiques ont déjà commencé à préconiser l'utilisation de la vitamine D pour aider à prévenir et à traiter les coronavirus. Comme l'ont prouvé les recherches, la vitamine D3 pourrait aider à traiter les symptômes du coronavirus. En fait, plusieurs études soutiennent l'idée que la vitamine D3 pourrait être une clé importante dans le traitement de la maladie. Certaines études signalent même que la vitamine D3 pourrait aider à prévenir l'apparition du coronavirus. Etant donné que la majorité des adultes se promènent avec une carence en vitamine D3, il pourrait être utile de soutenir le système immunitaire de votre corps avec un complément de vitamine D3. Ceci étant dit, considérez que potentiellement l'huile de CBD couplée à la vitamine D3 pourrait prévenir et traiter le coronavirus !

CBD Öl + Vit. D3