Comme le montrent désormais les recherches, l'huile de CBD pourrait aider les alcooliques à diminuer leur consommation abusive et à limiter les dommages causés par l'alcool au foie et au cerveau:

Le cannabinoïde le plus populaire du chanvre, le cannabidiol (CBD), est largement connu pour ses éventuelles propriétés antidouleur, aidant certains patients à se débarrasser de médicaments nocifs et addictifs. Mais les cannabinoïdes pourraient aussi être utiles pour traiter d'autres dépendances. Comme le montrent les recherches actuelles, l'huile de CBD pourrait aider les alcooliques à diminuer leur consommation abusive et à limiter les dommages causés par l'alcool au foie et au cerveau :

L'huile de CBD diminue la consommation d'alcool

Le cannabinoïde le plus populaire du chanvre - le cannabidiol (CBD) - diminue l'envie de boire de l'alcool. C'est ce que prouve un groupe de chercheurs français et belges dans cette étude de 2019 ; examinant les effets possibles du principal ingrédient de l'huile de CBD sur les alcooliques en difficulté. De plus, ces scientifiques rapportent que le cannabinoïde non-psychoactif possède des propriétés protectrices sur le foie et le cerveau qui permettent de limiter les dommages hépatiques et cérébraux liés à l'alcool.

Pour parvenir à ces conclusions - publiées dans la célèbre revue Frontiers in Pharmacology - les chercheurs ont examiné 26 documents de recherche publiés entre 1974 et 2018. Toutes les études portaient sur les effets du CBD sur des animaux auxquels on avait administré de l'alcool de consommation (éthanol). Ici, ils ont trouvé plusieurs articles prouvant que le cannabinoïde réduit réellement l'absorption d'alcool. Dans une étude, les souris recevant du cannabidiol ont montré une diminution de la motivation à faire un tour qui leur donnerait accès à une solution d'alcool à 8%.

Effet sur divers aspects de l'alcoolisme

Bien que l'effet du CBD sur l'abus d'alcool semble aller beaucoup plus loin que cela, d'autres études ont montré que des souris recevant des doses régulières de CBD végétal, n'ont pas rechuté dans des routines d'abus d'alcool après avoir arrêté de boire. Même dans des situations stressantes, qui provoquent souvent des rechutes chez les alcooliques dans la vie réelle.

Les chercheurs expliquent : En raison de son impact sur divers aspects de l'alcoolisme (notamment la consommation d'alcool, la motivation à arrêter de boire, les rechutes, l'anxiété et l'impulsivité), le CBD pourrait avoir une influence importante sur le comportement des personnes ayant des problèmes de consommation. Ils ajoutent qu'il pourrait être utile de recueillir des données sur l'abus d'alcool excessif et à long terme, afin d'offrir une meilleure image de l'aide que cela pourrait apporter. Ils encouragent également la réalisation d'un grand essai clinique, afin de pouvoir tester de nouvelles substances susceptibles de réduire les dommages liés à la consommation excessive d'alcool.

L'huile de CBD pour réparer les dommages causés au foie et au cerveau

En outre, l'équipe de recherche franco-belge a trouvé des preuves suggérant que l'huile de chanvre réduit effectivement l'inflammation du foie, causée par la consommation excessive d'alcool. Cela a été prouvé par une étude sur des souris qui ont reçu soit de l'alcool et du cannabidiol, soit uniquement de l'alcool. Le résultat est que les souris consommant du CBD ont subi moins de dommages au foie que les souris n'ayant pas reçu de traitement aux cannabinoïdes.

Les auteurs de l'étude citent : Le CBD semble avoir des propriétés thérapeutiques précieuses pour traiter les dommages au foie induits par l'éthanol par le biais de divers mécanismes. Notamment la réduction du stress oxydatif, le contrôle de l'inflammation et la réduction du nombre de cellules responsables de la formation du tissu cicatriciel.

D'autres études révèlent également d'autres bienfaits potentiels du cannabinoïde par rapport aux dommages induits par l'alcool. Comme l'ont découvert les scientifiques, le cannabidiol pourrait protéger certaines zones du cerveau, qui sont sensibles aux dommages liés à l'alcool. La preuve en est que les rats auxquels on a administré du CBD ont perdu beaucoup moins de neurones dans l'hippocampe et le cortex entorhinal. En fait, le cannabinoïde a agi comme un "antioxydant neuroprotecteur" dans le cerveau de ces rats. Un phénomène qui semble également se produire dans le foie, où il a été démontré que le CBD restaure les fonctions neurologiques et cognitives après une insuffisance hépatique aiguë.

Stimuler les récepteurs CB2 avec le CBD

Selon les auteurs de l'étude, la raison principale de tous ces effets positifs que le cannabidiol pourrait avoir sur les dommages liés à l'alcool sont les récepteurs CB2. Ils ont en effet constaté que c'était le facteur dominant dans les rapports scientifiques qu'ils ont examinés. Ces récepteurs font partie du système endocannabinoïde (SEC) de l'organisme et sont présents dans tout le corps. Pour en savoir plus sur ce système complexe, consultez notre blog : "Comment fonctionne le CBD : le système endocannabinoïde (SEC) expliqué".

Bien que des recherches cliniques complémentaires soient nécessaires pour déterminer les effets réels de l'huile de chanvre CBD sur les dommages liés à l'alcool chez les personnes, les auteurs de l'étude pensent néanmoins que ces résultats sont importants. Après tout, il n'existe aucun médicament capable de réparer les dommages causés par l'alcool au foie et au cerveau. Alors que l'alcoolisme est un problème croissant dans le monde entier, et que la recherche de réponses thérapeutiques se poursuit.

Enfin, les scientifiques concluent : Le CBD pourrait avoir des effets beaucoup plus positifs chez les personnes souffrant de problèmes d'alcool. Notamment des propriétés antiépileptiques et cardio-protectrices et un effet antidouleur. Cela nous montre que, malgré le manque de recherches cliniques sur le sujet, il pourrait être utile d'essayer l'huile de CBD pour lutter contre l'alcoolisme ou les problèmes de santé liés à l'alcool.